LAETITIA BREYTON

06 75 94 88 94

     La médecine traditionnelle chinoise est une approche holistique millénaire qui considère l'homme comme un microcosme à l'image de la nature. Il est soumis aux mêmes lois avec ses cycles, ses saisons et il subit l'influence de son environnement. Le corps et l'esprit interagissent en harmonie mais des dysfonctionnements d'ordre interne ou externes'installent parfois et créent des déséquilibres. Le praticien s'appuie sur une lecture du patient à travers le Yin et le Yang, la dynamique de ses différentes fonctions physiologiques, la libre circulation des substances matérielles et subtiles, la présence éventuelle d'un pervers, l'état émotionnel.  Il le replace dans son environnement professionnel et affectif, s'intéresse à son mode de vie et établit un protocole de soin personnalisé adapté au dysfonctionnement en présence, à la nature du patient et à la saison.

 

La maladie est souvent un message de l'âme. Le corps physique reflète une souffrance de la conscience, une difficulté à suivre son chemin de vie. Loin d'amener toutes les réponses, la médecine traditionnelle chinoise propose une prise en charge globale de l'humain et invite le patient à être à l'écoute de son être profond. 

 

La médecine traditionnelle chinoise est avant tout préventive, elle vise à maintenir la vitalité et un bien-être psychique et physique tout au long de sa vie. Elle soulage tous les maux du corps et de l'esprit. J'accompagne également les femmes dans leur féminité (cycles menstruels, ménopause...). 

 

J'utilise les outils traditionnels tels que l'acupuncture, le massage Tui Na, la moxibustion, les ventouses, les Gua Sha et je donne des conseils diététiques si nécessaire. 

 

Je vous reçois tous les lundis et mercredis. 

Le coût de la séance d'1h30 est de 60 euros (chèques et espèces acceptés). 

 

Au plaisir de vous rencontrer!

Les soins d'énergétique traditionnelle chinoise ne sont pas des actes médicaux et ne remplacent en aucun cas les soins prodigués par votre médecin. Tout traitement médical et médicamenteux ne doit pas être interrompu sans l'avis de votre médecin.  Conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret N°60665 du 4 juillet 1960, aux articles L489 du décret du 8 octobre 1996.